fbpx

En Haïti les femmes sont  le « poteau mitan » de la famille. Elles sont responsables de la nourriture, des vêtements et de la santé de leurs enfants. Cependant, les femmes n’ont souvent pas accès à des ressources importantes telles que le travail ou les finances. Grâce aux activités génératrices de revenus ou le microcrédit, l’éducation et l’autonomie des femmes seront  nettement améliorées.

Il est essentiel que les femmes obtiennent un certain pouvoir de décision et la liberté d’action, notamment pour appliquer leurs connaissances et ainsi agir dans l’intérêt de leurs enfants.

Les familles les plus pauvres, ignorées par les banques conventionnelles, ne peuvent accéder aux prêts bancaires avec un taux d’intérêt bas. Si elles peuvent emprunter, c’est seulement auprès d’usuriers locaux qu’elles n’arrivent souvent plus à rembourser. La spirale de l’endettement les jette dans une misère encore plus profonde.

 

Notre programme aide les femmes des zones rurales à se libérer de l’emprise des usuriers et de la spirale de l’endettement. Elles peuvent obtenir un prêt pour une formation, ou démarrer une petite entreprise (culture maraîchère et vente de fruits, légumes et céréales, élevage de bétail et volailles, petits commerces de toute sortes, cafés-restaurants, etc.)